Istanbul
Istanbul Turquie
La langue turque.

La langue turque fait son entrée dans l'école publique grecque

( AFP -12/09/2006) La langue turque doit faire cette année son entrée dans l'école publique grecque, une mesure déjà controversée alors qu'elle ne concerne à titre pilote que cinq établissements, a-t-on appris mardi auprès du ministère de l'Education.

Cette innovation, portant sur l'introduction du turc comme deuxième langue à la fin du primaire et au collège, ne doit s'appliquer dans un premier temps qu'en Thrace, au nord-est du pays, où vit une minorité musulmane turcophone de souche.

L'objectif, selon le ministère, est d'aider les enfants de la minorité à apprendre leur langue et de répondre à une demande croissante, dans un contexte de hausse des échanges économiques avec la Turquie limitrophe. La réforme rentre aussi dans le cadre du rapprochement des deux pays et de celui de la Turquie avec l'Union européenne.

Mais au sein de la minorité, longtemps discriminée par l'État grec, la mesure ne fait pas l'unanimité, perçue comme assimilatrice et préjudiciable au système minoritaire d'éducation bilingue qui existe déjà sur la base d'accords avec la Turquie.

«Nous voudrions surtout de nouveaux établissements secondaires minoritaires», a expliqué à l'AFP un des cadres de la minorité, Tzemil Kapza, qui souligne que seuls deux établissement de ce type, connus pour leur très bas niveau, existent actuellement pour une population d'environ 100 000 personnes.

«La crainte est qu'à terme les enfants n'aient plus d'autre choix que d'aller dans les écoles publiques grecques», ajoute-t-il.

«Que le turc soit enseigné dans les écoles grecques c'est bien, mais pourquoi pas en Crète (sud)», s'est-il interrogé, déplorant également une totale absence de concertation entre le ministère et la minorité.

L'Union des enseignants turcs de Thrace a pour sa part appelé les parents à boycotter ce cours.

L'opposition est aussi venue de la droite nationaliste locale, qui a elle mis en garde contre une perte de l'identité grecque dans la région.